Témoignage d’Aurélien Mathieu, depuis son retour du Honduras, avec Points-Cœur.

 

« Chers amis, fidèles du diocèse et frères en Christ,

Voici quelques mois je vous partageais avec beaucoup de joie cette année vécue à l’école de la compassion au Honduras, qui a marqué ma vie spirituelle et ma vie tout court ! Depuis, le Seigneur m’a emmené plus loin, plus profondément dans son amitié et son intimité. J’ai souhaité recevoir une formation théologique pour m’aider à accueillir, mesurer et faire germer tout ce qui avait été expérimenté avec Points-Cœur. La providence m’a conduit vers la communauté du Chemin Neuf, que je connaissais très peu, et qui organise chaque année “Hautecombe Discipleship School”: trois mois de formation rassemblant 50 jeunes de 20 nationalités différentes dans le somptueux cadre de l’abbaye d’Hautecombe en Savoie. Ce temps m’a permis de goûter et de vivre le charisme de cette communauté, et d’en recevoir toutes les grâces ! Chaque semaine abordait un thème différent (la Genèse, la Christologie, La vie dans l’Esprit Saint, la théologie du corps…) et me permettait d’approfondir le mystère de la foi chrétienne et de réaliser tant j’avais à apprendre et à cheminer. Le Honduras n’avait donc été que le commencement d’une longue route à la suite du Christ ! Ces trois mois ont été marqués par une fraternité et une bienveillance entre nous qui m’a bouleversé et qui ne peut venir que de l’Esprit Saint. Nous avons formé une véritable petite église, composée d’origines, cultures, langues et confessions différentes; quelle belle image de l’Eglise celle qui n’a pas de frontières et qui s’enrichit de chaque membre construisant ainsi l’unité du corps. Le Seigneur m’a fait cadeau de cinquante frères et sœurs en Christ avec qui j’ai créé des liens d’éternité. J’ai été personnellement rejoint par cette démarche d’unité, vivre sa foi et communier avec des catholiques maronites, luthériens et anglicans est un beau signe d’espérance.

De plus, partager la vie spirituelle des membres de cette communauté m’a énormément apporté; inspirée de la spiritualité de st Ignace de Loyola, j’ai appris à prier avec la Parole de Dieu, à la méditer, à écouter le Seigneur qui a un message particulier pour moi chaque jour !

Ainsi, le temps que j’avais pris pour vivre une transition à mon retour de mission s’est révélé être un temps de grâces car le Seigneur n’en avait pas fini avec moi, et je commençais alors à me poser des questions vocationnelles.

Seigneur tu me combles tellement, ta miséricorde infinie me permet de vivre ces expériences qui remplissent mon cœur car elles sont imprégnées de toi, comment me mettre à ton service pour vivre et transmettre cet amour que tu ne cesses de me donner ?

J’ai donc voulu confier au Seigneur ce discernement, en vivant la retraite des exercices spirituels de St Ignace animée par la communauté du Chemin Neuf pendant 30 jours. J’ai donc vécu deux mois au sanctuaire de Notre-Dame du Laus pour m’y disposer, de février à avril, en étant au service du sanctuaire et en me mettant sous le regard de la Vierge Marie lui confiant spécialement ce cheminement intérieur. Puis je suis allé vivre cette retraite, en silence, qui aide à discerner pour s’engager à la suite du Christ. Après une longue route, j’ai entendu l’appel du Seigneur à travers un texte des actes des apôtres (2;42) pour le servir à travers la vie communautaire, et je sentais dans mon cœur que ma place était au sein de cette communauté qui m’a accompagné à mon retour de mission, je n’ai donc pas résisté à lui répondre OUI.  C’est avec une immense joie que je vous partage à vous cette élection et cet engagement, vous qui avez prié pour moi, qui m’avez accompagné par vos prières, je tiens à vous remercier et vous assurer de mes prières.  Aurélien »