SOS-MAMANS-GAP                                                                                   Septembre-Octobre 2017
20 route de Sainte-Marguerite
05000 GAP

 

Chers amis et donateurs,

Il est temps pour notre petite Association de venir vous donner des nouvelles après un silence trop long : vous voudrez bien nous en excuser.

En premier lieu, sachez que nous avons renouvelé la consécration de SOS-MAMANS-GAP le 8 septembre dernier à Notre-Dame du Laus en la fête de la Nativité de Marie ; nous avons confié à notre Mère de Ciel « nos » mamans, « nos » bébés,  nos bienfaiteurs, et notre petit groupe gapençais ; nous avons spécialement demandé à Notre-Dame son aide pour obtenir le baptême  de nos 2 petits protégés.

En mai dernier en effet, nous avons été contactés pour une deuxième future maman par une fidèle des Rosaires pour la Vie de Gap ; par son intermédiaire, nous avons fait la connaissance d’une jeune femme obligée de quitter son mari pour pouvoir garder son bébé.
Elle est d’origine étrangère et n’a pas su, ni souhaité, constituer un dossier dénonçant les malveillances de son mari ; ce dernier a accepté la demande de divorce, sachant que rien ne serait retenu contre lui, et  qu’il n’aurait rien à verser à son ex-épouse.

Nous avons donc dû aider A… à trouver un logement meublé en urgence, avons réglé la caution et son premier loyer, avons transporté ses quelques valises et cartons : elle ne conservait après son divorce que sa voiture, indispensable pour se rendre à  son travail saisonnier !
A… a travaillé malgré une grande fatigue pour pouvoir bénéficier du chômage, et elle a accouché prématurément  fin août d’une petite fille pesant… 830 grammes !
Elles ont passé 2 mois en néo-natalité, et A… a maintenant regagné son appartement HLM, obtenu voici quelques semaines ; elle est maintenant meublée convenablement, et sa petite fille grandit doucement mais sûrement.

Ses allocations de chômage et sa prime de naissance n’ayant pas été versées dans les délais normaux, elle a fait appel à nous récemment un soir car elle n’avait même pas de quoi acheter le lait spécial pour sa fillette ; notre trésorerie alimentée grâce à votre générosité est précieuse, et nous permet de réagir dans l’urgence efficacement : soyez-en remerciés ici une nouvelle fois !

II/
Nous sommes toujours en contact avec notre première maman et son magnifique petit garçon ; elle a besoin d’être soutenue et encouragée car elle se trouve isolée, et en situation financière précaire : elle n’a pas retrouvé de travail, empêchée à la fois par un état de santé bouleversé par cette grossesse inattendue et solitaire, et par la garde de son fils qu’elle ne pouvait pas payer sans aides jusqu’à cet été. Elle reprend pied depuis la rentrée avec une nounou qui garde son petit garçon  4 jours par semaine ; elle va passer son code ces jours-ci et sans doute trouvera-t-elle un vrai travail plus facilement une fois le permis obtenu. Elle se reconstruit doucement, et elle a le souci d’apporter à son enfant une bonne éducation ; nous sommes heureux d’assister à ce rétablissement ; SOS-Mamans est pour elle un soutien sur lequel elle sait pouvoir compter : pour elle aussi, soyez vivement remerciés !

 

Voilà le bilan de ces derniers mois pour SOS-Mamans-Gap ; monsieur Wuermeling continue à nous soutenir de ses conseils et de son exemple depuis Paris ; nos contacts gapençais nous ont permis d’aider ces 2 jeunes mamans en grandes difficultés, et nous espérons vraiment que la Providence en mettra d’autres sur notre chemin.

Nous confions notre petite Association à vos prières et savons pouvoir compter sur votre fidélité et votre générosité.

SOS-Mamans-Gap, le 9 novembre 2017.

 

Madame, Mademoiselle,

Vous attendez un heureux évènement ?

Mais des obstacles très graves

s’opposent à ce bonheur ?

Nous avons déjà pu venir en aide

à 1099 mamans, surtout des jeunes,

pour les aider à accueillir leur bébé.

Pourquoi pas vous et votre bébé à naître ?

SOS MAMANS (antenne de Gap)

sosmamansgap@gmail.com

06.44.88.77.86